Tehatikonhsatatie : Pour celles et ceux qui nous suivront

26 avril – 3 juin 2017 à la maison de la culture Frontenac | Entrée libre

Vernissage / 26 avril à 17h | Conférence / 4 mai à 19 h | Visite commentée / 3 juin à 15 h | Studio 1

Les oeuvres conçues par les artistes Kahnawakeró:non (de Kahnawá:ke) Carla et Babe Hemlock sont inspirées par la riche histoire de leur communauté: les légendaires Équilibristes du Ciel (Skywalkers) bâtisseurs des gratte-ciels qui structurent nos villes; le jeu de la crosse, transmis aux Haudenosaunee comme médecine régénératrice; la résilience des familles face au colonialisme gouvernant un territoire maintenant appelé Canada. Carla et Babe travaillent à la fois ensemble et séparément. Ils modulent des savoirs-faire et des matériaux coutumiers (perlage, porte-bébés et courtepointes) et en font des créations contemporaines fidèles au vécu et aux valeurs des Kanien’kehá:ka. Cette exposition présente des oeuvres déjà existantes ainsi que de toutes nouvelles installations vidéo réalisées en collaboration avec leur fils Raohserahawi Hemlock: équilibre, inter-relationnalité et transcendance y sont clairement apparents.

Artistes

Babe et Carla Hemlock sont des artistes Kahnawakeró:non (de Kahnawá:ke) plusieurs fois récompensés pour leurs œuvres respectives au Santa Fe Indian Market dans l’État du Nouveau-Mexique ainsi qu’au Heard Museum Indian Market en Arizona. Leurs travaux font actuellement partie du « Native Fashion Now » organisé par le Peabody Essex Museum, au Massachusetts. Leurs œuvres font également partie des collections du Smithsonian National Museum of the American Indian à Washington D.C. et du Fennimore Art Museum à Cooperstown, New York, entre autres. Ils participent régulièrement à des expositions internationales, dont récemment : « Changing Hands III » au MAD (Musée d’art et design) de New York (2012-2013) ; « On the Trails of the Iroquois » à Berlin et Bonn en Allemagne (2013) et « Woven Together » à Surgut en Russie (2015).

Raohserahawi Hemlock est étudiant en cinéma, d’abord au Collège Vanier à Montréal et actuellement dans le programme en arts visuels et de performance (VPA) au  Syracuse University College. Il détient une expérience professionnelle est en tant que rédacteur en chef de deux stations de télévision locales Mohawk et il est vidéaste  depuis sept ans.

Commissaire

Hannah Claus est diplômée de l’Ontario College of Art and Design (1997) et de l’Université Concordia (MFA 2004). Ses installations ont été présentées dans des expositions telles que « Changing Hands 3: Art Beyond Réservations » (Musée d’Art Moderne, NYC), l’exposition permanente de la Salle des Premiers Peuples au Musée de la civilisation (Québec) ainsi qu’aux États-Unis, en Suisse, en Allemagne, au Chili et au Mexique. Elle siège au conseil d’administration à titre de vice-présidente du Collectif des commissaires autochtones et a été la coprésidente du Symposium de cette organisation à Whitehorse, au Yukon, en 2016. Elle a enseigné les arts autochtones contemporains aux universités Concordia et McGill, ainsi qu’à l’Institution Kiuna, un centre d’études collégiales dédié à l’éducation des autochtones à Odanak, au Québec. Hannah Claus est membre de la première nation Mohawk de la baie de Quinte, et vit et travaille à Montréal.

Tehatikonhsatatie

(traduction en Kanien’ké:ha)

Kahnawakero:non Carla tanon Babe Hemlock skatne rotiio’tatie ahnon:ni ahsire’son:a tanon karhon’son:a tsi niiot onwa wenhniserate tsi nitsi tewatstha. Kiken “Tehatikonhsatatie” enietshina’tonha’se teioiakshera:se nene ronwaien:a Raohserahawi Hemlock wahron:ni.