fbpx

Les gestes qui tissent les liens : ateliers de la Marie Debout

lundi 19 décembre 2016

Après Femmes Rhizome, la Marie Debout a retrouvé Ondinnok pour de nouveaux ateliers de partages et de création collective. Voici un mot de Fabienne Mathieu, de l’organisme La Marie Debout, sur ce qui motive le projet :

« À La Marie Debout, centre de femmes à l’approche féministe, axé sur l’éducation populaire et situé dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, nous travaillons depuis quelques années déjà à tisser des liens avec nos sœurs autochtones.

Pour ce faire, nous offrons aux participantes des rencontres avec des femmes autochtones afin de mieux connaitre leur réalité et nous solidariser dans les différentes luttes qu’elles mènent. En 2014-2015, un projet de médiation culturelle nous a permis de développer « Femmes Rhizome » avec Ondinnok.

Ne voulant pas en rester là, et inspirées par les appels à l’action du rapport de la Commission, nous avons poursuivi nos réflexions et nous avons décidé de concrétiser notre désir de réparation envers nos sœurs autochtones, leurs filles, leurs communautés, qui sont marquées par les horreurs commises dans les pensionnats autochtones.

Depuis l’automne, les participantes explorent avec grand intérêt quelle action entreprendre, qui soit à la fois créatrice et axée sur le devoir de mémoire. En octobre et novembre, nous avons réalisé une série d’ateliers animés par Catherine Joncas, cofondatrice d’Ondinnok. Combinant introspection et improvisation, cette démarche nous guide dans cette période d’idéation pour trouver à la fois un moyen et un symbole porteur de sens pour l’action dont nous rêvons.

À titre d’ébauche, durant les ateliers, nous avons dessiné librement sur un grand tissu blanc que nous avons également brodé de morceaux de tissus et de symboles. Déjà nous voyons que ce tissu, d’autant plus dans sa version finale, pourra prendre vie sous diverses formes : libre à nous de nous en inspirer ! C’est donc un projet que nous souhaitons poursuivre en 2017 et voir se réaliser. »

Les suites du projet seront publiées sur notre site : Femmes Rhizome

Restez à l’affût!