fbpx

Dans le bas de Noël

lundi 19 décembre 2016

Besoin d’idées cadeaux? On vous propose ici de découvrir une petite sélection de livres de littérature amérindienne, au caractère engagé et résistant, cadeaux qui réchaufferont les nuits d’hiver et sauront réjouir vos proches !

Red Skin, White Masks: Rejecting the Colonial Politics of Recognition
Glen Sean Coulthard
Parution : 7 septembre 2014
ISBN : 978-0816679652

Ce livre confronte l’idée répandue d’une réconciliation dans les relations coloniales entre les peuples autochtones et l’État canadien via une «politique de reconnaissance» libérale. Conviant Marx, Sartre et Fanon, l’auteur nous démontre comment nos attachements psycho-affectifs au colonialisme bloquent la réalisation d’une société fondée sur la justice. Un livre majeur pour notre compréhension de la résurgence politique autochtone.

Paix, pouvoir et droiture : un manifeste autochtone – 2e édition (Éditions Hannenorak)
Taiaiake Alfred
Parution : 8 avril 2014
ISBN : 978-2-923926-11-7

L’ouvrage de Taiaiake Alfred est un véritable plaidoyer en faveur de droits et de l’autodétermination des peuples autochtones. Ce manifeste se veut avant-gardiste proposant des pistes de réflexion inédites ayant significativement participé à améliorer la compréhension des enjeux concernant les Première Nations de l’Amérique du Nord.

Unsettling the Settler Within: Indian Residential Schools, Truth Telling, and Reconciliation in Canada
Paulette Regan et Taiaiake Alfred (préface)
Parution : 25 janvier 2011
ISBN: 9780774817783

L’ouvrage propose la thèse selon laquelle les Canadiens non-autochtones doivent se soumettre à leur propre processus de décolonisation pour participer véritablement aux possibilités de transformation de la réconciliation. Un appel à l’action par la compassion, ce livre puissant offre un chemin plein d’espoir pour guérir les plaies du passé.

Unsettling Canada: A National Wake-Up Call
Arthur Manuel, préface de Naomi Klein
Parution : 30 avril 2015
ISBN: 978-1-77113-176-6

Arthur Manuel (fils de George Manuel) raconte l’histoire de l’exclusion systématique des peuples autochtones de leurs terres et de la politique nationale. Il considère que les politiques gouvernementales constituent une continuation des pratiques coloniales, comme le prouvent la dépossession des terres et la violence omniprésente, à la fois structurelle et manifeste. Gagnant du prix Canadian History Association Aboriginal Book Award en mai 2016.

Sacred Feminine: An Indigenous Art Colouring Book
Jackie Traverse
Parution : octobre 2016
ISBN: 9781552669198

Avec la popularité des livres de coloriage pour adultes toujours à la hausse, Traverse a décidé de créer un livre qui mise sur la puissance et la beauté des femmes autochtones. Dédié à la petite-fille et aux filles de l’auteure ainsi qu’aux familles des femmes autochtones disparues et assassinées, les femmes en famille d’accueil et les femmes dans les services correctionnels. Un livre comme source d’inspiration pour toutes.

Frayer
Marie-Andrée Gill
Parution: 29 septembre 2015
, ISBN:  978-2-924519-05-9

Poésie au ton lyrique et deuxième recueil de l’auteure à la Peuplade. : « Les armes se découpent à coups de dents / je le sais nous sommes / le plumage du bleu / la symétrie des épinettes / et le langage de la grêle. » – Marie-Andrée Gill. Lauréate du Prix littéraire « Poésie » du Salon du livre du Saguenay-Lac-Saint-Jean 2016 et Finaliste du Prix Nelligan 2016

Sous la ceinture, Unis pour vaincre la culture du viol
Collectif – Sous la direction de Nancy B.-Pilon
Parution : 19 octobre 2016
ISBN : 978-2-7644-3203-7

Ce livre donne la parole à des gens qui ne se prononcent pas d’emblée sur la culture du viol. Le livre montre que cette insidieuse menace peut se cacher dans un petit coin et qu’il est facile de ne pas la voir. Notamment avec des textes de Simon Boulerice Martin Flamand, Véronique Grenier, Natasha Kanapé Fontaine, Koriass et Aurélie Lanctôt.

Bleuets et abricots
Natasha Kanapé Fontaine
Parution : Février 2016
ISBN : 978-2-89712-372-7

« … J’écris pour dire oui à mon être. Dire oui à moi femme. Forcer les portes du silence. Se nommer résilience. Pour la postérité. Pour assurer notre trace. Déraciner une fois pour toutes la Colonisation. » – Natasha Kanapé Fontaine

…Aussi des billets que vous pouvez glisser sous le sapin … ECLECTIK 2017 Welcome to Indian Country, les 20 + 21 janv., 20h au MAI