fbpx

Message de départ d'Amélie Girard

lundi 12 juillet 2021

Ça y est, c’est le moment pour moi de reprendre la route. Du haut de cette montagne que j’ai gravi petit à petit, je regarde avec sérénité tout le chemin parcouru avec Ondinnok cette dernière décennie. Les souvenirs remontent tranquillement à mon esprit. Tous ces fous rires partagés, toutes ces tempêtes que nous avons traversées (parce que non, ce ne fut pas un long fleuve tranquille), mais surtout, je me remémore, tous ces rêves que nous avons portés et transformés en projets, qui ont illuminé et fait vibrer mon quotidien.

Merci, niawen:kowa, tiawenhk, migwetch, gracias, à vous tous, beaux humains avec qui j’ai collaboré. J’apporte une parcelle de vous avec moi et je sais que l’amitié se poursuivra. Vous avez tous contribué à allumer ce feu en moi qui jamais, je suis certaine, ne s’éteindra. Un merci tout spécial à Catherine et Yves, de m’avoir accueilli dans votre famille et de m’avoir ouvert si généreusement les portes de votre belle maison. 

Le petit sac à dos que je portais à mon arrivée en poste en 2012 a bien grossi. Les apprentissages ont été multiples et sur plusieurs fronts. Les luttes que nous avons menées furent elles aussi nombreuses et les événements de la dernière année me rappellent qu’elles ne sont pas terminées. Malgré tout, un vent de changement souffle très fort. Chère équipe, je sais que vous portez en vous tout le courage, la force et l’utopie nécessaire, pour poursuivre la voie d’Ondinnok au sein de ce long processus de décolonisation. L’art et la créativité jouent un rôle puissant dans tous les changements sociétaux. 

C’est avec un certain vertige que je regarde maintenant vers l’avenir, mais je suis remplie d’espoir et de confiance puisque c’est le chemin de tous les possibles. Bonne route à vous tous et au grand plaisir de vous recroiser dans la forêt !!

Eskan:nikenra. Let us be one mind

Amélie