fbpx

Nmihtaqs Sqotewamqol / La cendre de ses os

2019

Prochaines représentations

Première mondiale : lundi 20 avril 2020 au Théâtre la Licorne en codiffusion avec La Manufacture

Du 20 avril au 8 mai 2020 au Théâtre la Licorne

Synopsis

Trois ans après la mort de son père, Martin Katanish comprend qu’il est temps de retourner sur le territoire Wolastoqiyik (malécite) de ses ancêtres. L’homme-ours l’attend, le suit, et le décès de son père le hante encore. Son arrivée, et la rencontre avec son frère, ne se passeront pas sans heurt. Entre un monde réel et celui – fabulé – de l’animal, il comprendra que les cendres de son père ne sont pas là où elles devraient être.

Nmihtaqs Sqotewamqol / La cendre de ses os est une histoire de reconquête de soi et de vérité qui, par l’entremise de thèmes tels que la fratrie, la vengeance, le territoire et le pardon, aborde notamment notre rapport au deuil. L’auteur se questionne également sur ce que c’est vraiment que d’être Wolastoqiyik.

Équipe

Texte et mise en scène | Dave Jenniss
Assistance à la mise en scène | Édith Paquet
Conseil dramaturgie | Olivier Kemeid
Interprétation | Charles Bender, Nicolas Desfossés, Nicolas Gendron, Marilyn Provost et Roger Wylde
Traduction et conseil en langue Wolastoqiyik | Alan Tremblay
Direction musicale et musique sur scène | Kyra Shaughnessy
Musique et chant (bande sonore) | Caleb Johnson
Scénographie | Julie-Christina Picher
Costumes et assistance à la scénographie | Rose Belhumeur
Conception éclairages | Renaud Pettigrew 
Conception vidéo | Terry Randy Awashish
Régie | Sarah Merrette-Fournier
Direction technique | Christian J. Gagnon
Direction de production | Lucie Mineau
Graphisme | Catherine Boivin
Communications | Anaïs Gachet

Texte et mise en scène

Dave Jenniss

Né d’une mère québécoise et d’un père membre de la Première Nation malécite de Viger, Dave Jenniss est le directeur artistique d’Ondinnok depuis mars 2017. Il est aussi comédien, auteur de théâtre et scénariste. Depuis 2008, Dave se distingue de plus en plus comme auteur de théâtre avec ses textes d’une vérité touchante aux racines autochtones. 

Assitance à la mise en scène

Édith Paquet

Diplômée du Conservatoire d’art dramatique de Québec, Édith Paquet a joué dans plus d’une trentaine de productions théâtrales. En 2001, elle a été honorée du Prix Nicky-Roy, qui souligne un jeune talent prometteur, pour sa performance dans Les femmes de bonne humeur (m.e.s. Lorraine Côté) présentée au Théâtre du Trident.

Interprétation

Charles Bender

Après sa nomination aux Gémeaux pour son animation sur l’émission jeunesse C’est parti mon tipi, Charles est devenu une présence de plus en plus remarquée sur le réseau de télévision des Premières Nations, APTN. On peut aussi le retrouver sur les planches des théâtres de Montréal autant en français qu’en anglais. Il est le codirecteur artistique de la compagnie de théâtre Menuentakuan depuis 2014.

Nicolas Desfossés

Artiste polyvalent se passionnant pour le jeu scénique, Nicolas a suivi sa formation théâtrale à l’Université d’Ottawa, à l’École internationale de Théâtre Jacques-Lecoq de Paris et au Banff Center for the Arts. En 2012 il reçoit une Bourse d’excellence pour l’avancement du théâtre francophone au Canada remis par l’ATFC. Il est également récipiendaire du Prix d’excellence artistique 2013 de Théâtre Action.

Nicolas Gendron

Depuis sa formation à l’Option-Théâtre du Collège Lionel-Groulx, en 2009, Nicolas a pris part à plus de 25 productions théâtrales, dont plusieurs créations. Avec sa compagnie ExLibris, il signe sa première mise en scène en 2014 (reprise en 2015), au théâtre Prospero, avec l’adaptation du roman Et au pire, on se mariera, de Sophie Bienvenu, puis L’Enfance de l’art, d’après l’oeuvre de Marc Favreau, à la Salle Fred-Barry, à l’hiver 2017.

Marilyn Provost

Depuis sa sortie de l’école de théâtre du collège Lionel Groulx en 2012, elle est cofondatrice de la Bouée Rouge, consacrée au théâtre en milieu scolaire. Plus récemment, on a pu la voir à la télévision dans plusieurs émissions. Elle est Anna dans Un tueur si proche, produit par Pixcom. Marilyn interprète Odyle une serveuse de Snack Bar pour l’émission Prière de ne pas envoyer de fleurs. On a aussi pu la voir dans les Bobos, Toi & Moi, Fugitif, Ces gars-là et Nouvelle Adresse.

Roger Wylde

Roger est un Anishinabe – Abitibiwinni vivant dans la communauté de Pikogan en Abitibi. Avec son cœur de nomade, il a un parcours artistique assez diversifié soit dans le domaine de l’art visuel; le théâtre; les métiers d’arts anishinabe; le chant au tambour. Ses savoir-faire et savoir-être lui ont été transmis par ses parents, les ainés et son cercle de connaissances, et d’amitié autochtones. On pourrait affirmer que Roger est autodidacte puisqu’il n’a jamais eu l’opportunité de terminer ses études en arts de la scène.