fbpx

Atelier de théâtre mythologique

Une approche unique

Au-delà de ses créations, la démarche théâtrale particulière d’Ondinnok intrigue et fascine. Cette approche emprunte certains codes à des cérémonies et des rituels issus des cultures autochtones des Amériques. En janvier 2004, l’ARTA (Association de recherche des traditions de l’acteur) invite Yves Sioui Durand et Catherine Joncas à donner à Paris un atelier de théâtre mythologique. C’est la première fois que les créateurs ouvrent leur approche jusqu’alors réservée aux seuls autochtones à des participants issus de toutes les nationalités. Et ça marche! Les formateurs découvrent l’universalité des codes qu’ils utilisent et la connexion avec des niveaux de jeu très anciens qu’ils procurent aux acteurs de tous horizons. À la suite de cette expérience, ils ont décidé d’offrir ce type d’ateliers à un plus large public; artiste et non-artiste, autochtone et non-autochtone.

D’une durée variable, ces ateliers sont construits en étape afin de permettre aux participants de graduellement prendre confiance en cette approche hors normes. Ici, les participants sont appelés à écouter leur inconscient pour atteindre la pleine conscience. Une démarche qui vise à se reconnecter aux ancêtres et au lien sacré qui unit l’homme et la nature. Des pierres, des objets divers, des masques, sont utilisés afin de nous rappeler un passé, une émotion ou un présage. Ces choses éveillent un sentiment plus près de l’intuition que du rationnel, mais si révélateur de la réelle nature humaine. Toujours dans le plus grand des respects, les participants sont amenés à sentir l’appel de ces objets et des histoires qu’ils symbolisent dans la plus pure sincérité. Des personnages viennent au monde, une histoire se dessine que les comédiens acceptent plutôt que construisent. Difficile de décrire concrètement cette expérience; il faut plutôt la vivre pour la comprendre.

Généralement composés d’une dizaine de participants, ces ateliers sont adaptés en fonction du contexte dans lequel ils sont donnés. Ondinnok est retourné à l’ARTA en 2008, puis au théâtre de l’Odyssée La Rochelle, à Londres au Festival Border Crossing et à Vancouver au Festival Talking Stick. Récemment, Catherine Joncas et Yves Sioui Durand ont animé ce type d’atelier lors du Printemps autochtone d’Art, de la 16e et 17e édition des Journées de la culture (2012-2013) et pour le projet de médiation culturelle avec la Marie Debout (2014-2015). En plus d’être une initiation à la spiritualité et aux cultures autochtones, cette expérience permet de reconnecter avec une part de notre humanité trop souvent ignorée dans le contexte de modernité où tout n’est que de l’ordre du concret.