Retour sur le Yukon

jeudi 15 décembre 2016

Fin septembre – début octobre, Catherine Joncas et Yves Sioui Durand ont porté la parole d’Ondinnok jusqu’au Yukon. Voici leur carnet de voyage :

«  Nous avons pris part à deux rassemblement : d’abord la rencontre du Collectif des Commissaires Autochtones où de nombreux artistes autochtones en arts visuels de tout le Canada se sont rassemblés autour du feu sacré, reçus de généreuse façon par la nation Kwanlin Dün. Des artistes contemporains audacieux étaient présents, tels Nadia Myre, Arthur Renwick, Skawennati, Marie Caesar, Jim Logan, qui ouvrent le chemin en termes de discours politique, d’autodétermination culturelle, de réinterprétation de la tradition. Également présents des aînés des nations hôtes, Tlingit et Kwalin Dün, qui nous encouragent à retrouver les langues autochtones, à nous réindigéniser, à faire confiance à nos cultures. Nous sommes sortis de cette rencontre énergisés, nourris et convaincus de la pertinence des projets actuellements entrepris par Ondinnok. Nous remercions l’organisation de nous avoir invités et d’avoir fait une place généreuse aux artistes et commissaires des nations autochtones du Québec en accueillant aussi André Dudemaine, Guy Sioui Durand, Sonia Robertson, Jonathan Lainey, Sylvie Paré et Michel Savard.

Pour la deuxième rencontre, le rassemblement organisé par l’Indigenous Performing Arts Alliance, nous nous sommes déplacés vers Dakwakada (Haines Junction), sur le territoire des nations Champagne et Aishihik. Reçus au Centre culturel Da Ku, nous avons retrouvé nos pairs, artistes autochtones de théâtre, danse contemporaine et traditionnelle, chants, musique et performance. Des visages connus, des amis, Margo Kane, Leonard Linklater, des nouveaux venus, Margaret Grenier, Nathalie Sapier, une énergie différente issue des ouvertures dans la société actuelle. Une scène excitante qui est dans une belle évolution et à laquelle Ondinnok et sa nouvelle direction artistique tenteront de participer.

Pour faire bonne mesure à ce désir de contact, nous nous sommes rendus (Catherine, Amélie et Dave) en novembre à Toronto pour rencontrer, Ryan Cunningham, directeur artistique de Native Earth Perfoming Arts et assister à quelques manifestations du Weesageechak Begins to Dance Festival. Nous avons parlé de collaborations futures, d’échanges et réitéré l’importance de forger des liens forts entre nous, en relevant le défi de dépasser la barrière des langues coloniales. »