Wampum-Kaionn’i

2017

Comme chant de condoléance pour les souffrances des Premiers Peuples 

22 juin – 20h à la Cinquième Salle de la Place des Arts | dans le Quartier des spectacles | Billetterie

Quand la parole portée par Yves Sioui-Durand rencontre la musique de Normand Guilbeault et du quartette de musique Kawandak, ce sont des rivières de paroles qui déferlent comme autant de wampum modernes, en écho des révélations de la commission Vérité et Réconciliation qui ont dénoncé l’entreprise de génocide culturel dont ont été victimes les Premiers Peuples du Canada. Les spectateurs traverse une odyssée musicale aux accents blues, rock et jazz, à l’écoute de chants de condoléance et de réparation pour apaiser les souffrances qui perdurent d’une génération à l’autre. Un vibrant hommage à la mémoire ancestrale, orchestré dans un grand oratorio poétique qui rend compte de l’actualité des voix du passé et qui engage le futur.

Nous vous faisons voyager entre les temps anciens et le présent de nos peuples. Ce sont des paroles qui évoquent et invoquent notre filiation directe avec nos ancêtres, des paroles qui échappent au temps puisqu’elles réaffirment ce que nous sommes malgré toutes les blessures et les injustices dans la volonté de la Paix. – Yves Sioui Durand et Kawandak

 

YVES SIOUI DURAND – Membre de la Nation huronne-wendat, Yves Sioui Durand est acteur, dramaturge, metteur en scène et cinéaste. Depuis plus de trente ans, il poursuit une oeuvre théâtrale unique au Québec, fondée sur la quête d’un théâtre proprement amérindien, enraciné dans les mythes, dans l’histoire des Premières nations et des peuples indigènes de par le monde. Dès la création du Porteur des peines du monde et avec la fondation d’Ondinnok en 1985, le théâtre devient le lieu d’une cérémonie personnelle et de l’aboutissement de soi pour ce dramaturge. Auteur dramatique pour la scène et aussi pour la radio de Radio-Canada, il détient un parcours théâtral de plus 18 créations et de 27 mises en scène. Ses oeuvres ont voyagé de l’Amérique du Sud à l’Europe. Pionnier au théâtre, il le devient également au cinéma. En 2010, il réalise Mesnak, le premier long métrage de fiction amérindienne du Québec. En 2017, il est récipiendaire du Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle (PGGAS) dans la catégorie réalisation artistique (théâtre). Il est aussi parmi les 150 artistes autochtones canadiens à qui a été décerné le prix REVEAL de la fondation Hnatyshyn.

Normand Guilbeault – Normand Guilbeault fait partie des incontournables de la scène jazz québécoise et canadienne actuelle. Réputé pour sa faculté de combiner brillamment jazz classique, expérimentation et traditions folkloriques du monde entier, il a collaboré avec un florilège de grands noms d’ici, parmi lesquels Jean Beaudet, Yannick Rieu, Nelson Symonds, Marianne Trudel, Robert Marcel Lepage, Bernard Primeau et Richard Desjardins. Il s’est également démarqué au sein de diverses formations, comme son Ensemble et le trio Derome Guilbeault Tanguay. L’artiste n’hésite pas à franchir les ponts entre la poésie, le théâtre, la danse, la musique de film, avec des projets comme ParKerouac et Visions de Kerouac, liant poésie et jazz; ou encore le projet Riel: Plaidoyer musical. Il travaille actuellement à titre d’aidant spirituel au centre de guérison Waseskun. Normand Guilbeault a établi depuis la fin des années 1980 une reconnexion avec ses racines métisses.

KAWANDAK – Le quatuor «Kawandak» (« épinette blanche » en langue algonquine), mis sur pied en 2008 par le contrebassiste/compositeur, Normand Guilbeault, se veut une rencontre entre la musique traditionnelle autochtone d’Amérique du Nord, (Québec, Canada, États- Unis) et la musique occidentale, y intégrant au gré de l’inspiration, divers éléments musicaux tels le jazz, le blues, le rock et le folks, sans oublier une relecture de quelques-uns des grands classiques du répertoire autochtone contemporain. Animé par une démarche singulière et originale, Kawandak se démarque des clichés et opte pour une nouvelle approche des chants autochtones traditionnels. Véritable «Power Quartet», l’ensemble se distingue de façon unique dans l’univers musical québécois-canadien et propose à l’auditeur une musique diversifiée, riche et authentiquement «métissée». Tout dans cette musique nous interpelle: chants d’amour et d’espoirs, poésie, thèmes politiques et sociaux… Une ode à la nature et au sacré! https://www.facebook.com/Kawandak/

Le spectacle Wampum-Kaionn’i a bénéficié d’une résidence dans le cadre du programme de résidences et de coproduction de la Place des Arts (Québec).

Textes et interprète Yves Sioui Durand Composition et choix des pièces musicales Normand Guilbeault

Kawandak Annie Poulain, voix et claviers | Sylvain Provost, voix et guitares | Claude Lavergne, voix et batterie | Normand Guilbeault, arrangements, direction d’orchestre et contrebasse

Directeur technique Christian J. Gagnon | Conception des éclairages Guy Simard Sonorisateur Alexandre Fallu | Directrice de production Amélie Girard | Chargée des communications Myriam Cloutier | Attachée de presse Marie Marais 

Contact médias

Marie Marais

514-845-2821 – marais@cooptel.qc.ca

Visionnez la bande annonce